Skip to main content

Léman Express: la situation du matériel roulant reste délicate

Zonebourse aborde le sujet des débuts compliqués du Léman Express. Déployé intégralement le 22 janvier, le réseau RER transfrontalier doit faire face à des perturbations et des annulations de train en cascade. La situation du matériel roulant reste délicate, ont fait savoir vendredi la société exploitante Lémanis, la SNCF et les CFF.

Dissocier le Léman Express? Prématuré, selon les CFF.

Alors que les perturbations se multiplient, certains cheminots revendiquent une séparation du réseau entre la Suisse et la France, le temps de résoudre les problèmes techniques. «Hors de question» pour la société exploitante Lémanis comme le confirment Le Temps et la Tribune de Genève.

Pourquoi autant de pannes pour le Léman express ?

Retard, trains supprimés, rames à composition réduite en pleine heure de pointe, depuis sa mise en service mi-décembre, il ne s’est pas passé un jour sans que le Léman Express ne connaisse un souci. Pourquoi autant de dysfonctionnements ? Reportage sur Léman bleu et dans Le Nouvelliste.

Unireso et Terre Sainte: le Conseil d’Etat enfonce le clou

En parallèle des syndics de Terre Sainte, le député PLR Pierre-André Romanens était, lui aussi, monter au créneau concernant la hausse des tarifs induite par le Léman Express. La position du Conseil d’Etat n’a pas bougé: l’aide cantonale sera spécifique et limitée dans le temps nous l’apprend La Côte.

Une moyenne de 20 Léman Express par jour supprimés sur 240: Lémanis explique les couacs

Ces derniers jours, les voyageurs du Léman Express ont connu retards et annulations. Lémanis expliquent les galères par la double flotte et des cultures ferroviaires différentes entre autres… Plus de détails dans l’Usine nouvelleLe Messager, Le Dauphiné, la Tribune de Genève ou Arcinfo

Pourquoi le Léman Express est à la peine

La phase de rodage soulève des écueils qu’un groupe de travail doit résoudre. Le lancement complet du réseau est poussif. Paroles de cheminots sur le terrain dans l’article de Marc Moulin dans la Tribune de Genève ainsi que dans l’éditorial du même journal.