Alprail
Connexion



La position de l’Union des Transports publics sur les économies ordonnées par la Confédération

Procédure de commande 2024 du transport régional voyageur (TRV)

À la fin mars 2023, l’OFT a informé toutes les entreprises de transport des conséquences des mesures d’économie de presque 8 % dans le trafic régional voyageurs (TRV) décidées par le Conseil fédéral. Parallèlement, les entreprises ont été invitées à soumettre d’ici fin avril 2023 les offres correspondantes pour 2024. L’UTP a indiqué par écrit à l’OFT que les directives n’étaient pas applicables en l’état par les entreprises de transport.

L’UTP reconnaît l’objectif d’un budget fédéral équilibré sur plusieurs années. Les entreprises de transport ont la volonté de fournir leurs prestations de la manière la plus efficace et la plus judicieuse possible et mettent en œuvre des mesures d’économie correspondantes. Ainsi, la branche des transports publics contribue elle-même à maintenir le volume des indemnités à un niveau aussi bas que possible, notamment par des augmentations de prix et des gains d’efficacité.

L’UTP ne s’oppose pas à toute adaptation de l’horaire dans le TRV, ou à tout le moins pas à certains allégements de l’horaire si ceux-ci sont justifiables pour la clientèle. Les entreprises de transport ne peuvent cependant pas économiser 7,8 % d’une année sur l’autre. En effet, elles emploient aujourd’hui déjà leurs moyens avec parcimonie et n’ont tout simplement pas la marge de manœuvre permettant des coupes à court terme dans un tel ordre de grandeur.

L’UTP ne rejette pas fondamentalement toutes les mesures d’économie demandées. Il y a cependant trois domaines dans lesquels elle refuse catégoriquement de telles mesures. Les points suivants constituent des «lignes rouges» pour l’association:

  • Pas de réduction de l’offre selon l’horaire dans les régions (principalement campagnardes) où les cadences sont faibles
  • Pas d’arrêts d’améliorations de l’offre déjà planifiées
  • Pas d’arrêt ou de report des projets planifiés quant au passage des flottes de bus du diesel à des motorisations propres

Dans les TP, les objectifs d’économie à court terme sont extrêmement inefficaces, parce qu’une grande partie des coûts sont déjà dus et que pratiquement seuls les coûts variables peuvent être économisés. De plus, une réduction de l’offre entraîne une baisse des recettes et une diminution de la clientèle.

L’UTP attend que la Confédération remette en question les objectifs d’économie au sein de l’administration et qu’elle propose une solution acceptable pour toutes les parties.

Auteur : UTP
Image : Copyright SBB CFF FFS / site web voev.ch


Partagez cet article :

Dans le même thème : Suisse


article gratuit

CTT-N : Feu vert pour l’aménagement de l’infrastructure ferroviaire

La Commission des transports et des télécommunications du Conseil national (CTT-N) donne son feu vert ...

.

article gratuit

«Seule la ponctualité des trains français satisfait les CFF»

Les CFF négocient avec les pays voisins pour diminuer les retards. Les CFF négocient avec ...

.

article gratuit

Christa Hostettler nommée nouvelle directrice de l’Office fédéral des transports (OFT)

Lors de sa séance du 24 janvier 2024, le Conseil fédéral a nommé Christa Hostettler ...

.

article gratuit

CFF : Une bonne ponctualité en 2023, avec plus de voyageuses et de voyageurs et de nombreux chantiers

En 2023, les trains de voyageurs des CFF ont circulé avec la même ponctualité que ...

.