La Métropole lémanique salue un premier pas vers une nouvelle ligne Lausanne-Genève

Lausanne/Genève, le 16 août 2023

En soutenant désormais la réalisation d’un nouveau tronçon ferroviaire entre Morges et Perroy, le Conseil fédéral reconnaît la pertinence des arguments vaudois et romands en faveur d’une nouvelle ligne Lausanne-Genève. Cette première étape en grande partie souterraine permettra notamment de mettre en œuvre les horaires réclamés et attendus à l’horizon 2035. Ce fort gain de capacité entre les deux pôles de la Métropole lémanique et plus grandes villes romandes représentera une bouffée d’oxygène pour l’ensemble du système ferroviaire romand, actuellement au bord de l’asphyxie.

Réunis sous l’égide de la Métropole lémanique, les gouvernements vaudois et genevois saluent les annonces du Conseil fédéral qui recommande désormais aux Chambres fédérales la réalisation d’un nouveau tronçon ferroviaire à double voie entre Morges et Perroy, en remplacement d’un bout de troisième voie. Ils se félicitent que l’argumentaire développé par les deux cantons en faveur de la réalisation de cette première étape d’une future nouvelle ligne entre Lausanne et Genève ait été entendu.

Les Conseils d’Etat vaudois et genevois tiennent à remercier chaleureusement les autres cantons de Suisse occidentale pour leur fort appui dans ce dossier ainsi que les actions décisives des députations vaudoise et genevoise aux Chambres fédérales. Cette large alliance romande témoigne de l’importance d’augmenter la capacité du rail sur un des axes ferroviaires les plus fréquentés du pays et un des seuls ne bénéficiant d’aucune alternative pour faire circuler les trains en cas d’incident. Il s’agit d’un goulot d’étranglement pour l’ensemble du système ferroviaire romand. La réalisation du nouveau tunnel entre Morges et Perroy est l’élément essentiel pour mettre en place les horaires prévus à l’horizon 2035 et augmenter le nombre de trains à destination des lignes du Pied-du-Jura, du Simplon et de Berne.

Cette infrastructure permettra également de doubler le nombre de RegioExpress (RE) circulant entre les agglomérations de Lausanne et Genève, leur permettant d’atteindre la cadence au quart d’heure. À l’heure où le réseau ferroviaire romand souffre en raison de la multiplication des chantiers d’entretien, la réalisation du nouveau tronçon en souterrain Morges-Perroy permettra de limiter au maximum les impacts sur la circulation des trains durant sa construction. Cet argument, comme d’autres, sera développé ces prochains mois pour que les Chambres fédérales donnent le feu vert à la construction de la première étape de la nouvelle ligne Lausanne-Genève.

La Métropole lémanique et ses alliés romands seront particulièrement attentifs à ce que sa réalisation soit mise en œuvre le plus rapidement possible par les CFF et l’Office fédéral des transports. Pour répondre à l’explosion du nombre de voyageurs et aux enjeux climatiques, il est essentiel que les projets prévus en Suisse romande se réalisent avec la plus grande diligence.

Auteurs : Canton de Vaud et de Genève


Partagez cet article :

Dans le même thème : Suisse


Discours choc de l’ancien Patron des CFF : Extraits

Le 5 juin 2024, Benedikt Weibel, qui était Directeur des CFF jusqu'en 2006, a tenu ...

.

Horaire 2025 : 30% à 40% plus cher ?

L’horaire 2025 pourrait coûter aux cantons romands 30 % à 40 % de plus pour ...

.

Patron des CFF : « Il y a des jeux d’alliances entre cantons, alors qu’il faudrait se focaliser sur ce qu’on offre au client »

19 avril 2024. "...C'est mon message. Je le dis partout. Ce n'est pas le tout ...

.

La Commission soutient 1,15 milliard de francs en faveur des CFF

12 avril 2024. La Commission des transports et des télécommunications du Conseil des États (CTT-E) ...

.