Alprail
Connexion



CFF : Une bonne ponctualité en 2023, avec plus de voyageuses et de voyageurs et de nombreux chantiers

En 2023, les trains de voyageurs des CFF ont circulé avec la même ponctualité que l’année précédente: 92,5% des trains sont arrivés à l’heure. La bonne performance de l’année précédente s’est donc maintenue, alors que le nombre de voyageuses et de voyageurs a considérablement augmenté et que de nombreux chantiers sont en cours. C’est en Suisse alémanique que les trains ont été les plus ponctuels. Les CFF ne sont pas encore satisfaits des valeurs obtenues en Suisse romande et au Tessin, où des améliorations sont nécessaires.

La ponctualité des trains de voyageurs fait partie de l’ADN des CFF. Une unité d’affaires s’y consacre en l’analysant au quotidien. En collaboration avec les unités opérationnelles de l’exploitation ferroviaire, les spécialistes élaborent en permanence des mesures visant à maintenir ou à améliorer la ponctualité.

Une ponctualité élevée grâce à l’engagement du personnel

Tout train qui arrive à destination avec moins de trois minutes de retard est considéré comme ponctuel. À titre de comparaison, en Allemagne, les trains sont considérés comme ponctuels lorsqu’ils arrivent à destination avec moins de six minutes de retard, en France avec moins de cinq minutes de retard.

Dans le trafic voyageurs CFF, 92,5% des trains ont circulé à l’heure l’année dernière. La ponctualité a donc été équivalente en 2022 et en 2023. Ce n’est qu’en 2020, l’année de la pandémie, que les trains ont été encore plus ponctuels, de 0,2 point de pour-cent. Toutefois, les défis à relever en 2023 étaient plus importants que les années précédentes. Les CFF ont géré au total 20 000 chantiers rien que pour l’entretien. En outre, 700 projets d’extension et de rénovation ont été mis en œuvre. De plus, l’accident dans le tunnel de base du Saint-Gothard a entraîné d’importants défis d’exploitation. Comme l’année précédente, 98,7% des clientes et clients ont pu prendre leur correspondance.

En comparaison internationale, la ponctualité est très élevée en Suisse. Plusieurs raisons expliquent le bon résultat de cette valeur en 2023, même dans le contexte suisse. Chaque jour, les collaboratrices et collaborateurs de toutes les divisions mettent tout en œuvre pour que les trains soient aussi ponctuels que possible. Dans l’ensemble, les trains et les installations ferroviaires fonctionnent de manière fiable. Les CFF ont encore amélioré la planification des chantiers.

Une moins bonne ponctualité en Suisse romande

En Suisse romande, la ponctualité s’est établie à 89,2%, soit 0,2 point de pour-cent de moins que l’année précédente. Le manque de robustesse de l’horaire reste la raison principale de cette insuffisance. Les CFF ont élaboré, en collaboration avec la Confédération et la Conférence des transports de Suisse occidentale, un nouvel horaire pour 2025 et ultérieurement: grâce à davantage de réserves dans l’horaire, les trains seront plus souvent à l’heure malgré les nombreux chantiers.

L’impact de l’accident dans le tunnel de base du Saint-Gothard

Au cours du premier semestre, les trains ont été très ponctuels. Le déraillement d’un train de marchandises dans le tunnel de base du Saint-Gothard en août a eu un impact important sur la ponctualité des trafics voyageurs et marchandises au cours du second semestre.

En novembre et décembre, les trains ont été plus souvent en retard en raison de nombreux événements isolés, comme des câbles sectionnés à Renens lors de travaux, et du mauvais temps.

C’est en Suisse alémanique que les trains ont été les plus ponctuels (région Est: 94,3% de ponctualité, région Centre: 92,8%).

Amélioration de la ponctualité au Tessin

Au Tessin, la ponctualité a progressé de 1,3 point de pour-cent pour s’établir à 90,4%, avant tout en raison d’une meilleure fiabilité des trains du trafic régional. Les trains transfrontaliers comptent parmi les moins ponctuels au Tessin. Jusqu’à la fin des travaux de remise en état du tunnel de base du Saint-Gothard en septembre 2024, le respect de la ponctualité au Tessin reste un défi.

Recul de la ponctualité des envois en transport de marchandises

En trafic marchandises, la ponctualité des envois a reculé de 1,7 point de pour-cent par rapport à l’année précédente, pour atteindre 89,8%. Le trafic de marchandises par wagons complets a particulièrement souffert des conséquences de l’accident survenu dans le tunnel de base du Saint-Gothard. Comme une partie des trains de marchandises est détournée par la ligne de faîte du Saint-Gothard, les retards se multiplient. De plus, les déviations nécessitent davantage de locomotives et de personnel.

Les chiffres de la ponctualité sont présentés en détail sur la page CFF «Ponctualité».

Image : © SBB CFF FFS


Partagez cet article :

Dans le même thème : Suisse


article gratuit

CTT-N : Feu vert pour l’aménagement de l’infrastructure ferroviaire

La Commission des transports et des télécommunications du Conseil national (CTT-N) donne son feu vert ...

.

article gratuit

«Seule la ponctualité des trains français satisfait les CFF»

Les CFF négocient avec les pays voisins pour diminuer les retards. Les CFF négocient avec ...

.

article gratuit

Christa Hostettler nommée nouvelle directrice de l’Office fédéral des transports (OFT)

Lors de sa séance du 24 janvier 2024, le Conseil fédéral a nommé Christa Hostettler ...

.

article gratuit

CFF : Une bonne ponctualité en 2023, avec plus de voyageuses et de voyageurs et de nombreux chantiers

En 2023, les trains de voyageurs des CFF ont circulé avec la même ponctualité que ...

.