Alprail
Connexion



Rail 2050 : Nouveau paradigme ferroviaire

Avec la décision finale prise aujourd'hui par le Conseil des Etats, le Conseil fédéral doit planifier des lignes nouvelles pour le rail d'est en ouest et du nord au sud, et trouver rapidement un raccordement transfrontalier au réseau européen à grande vitesse. Le Conseil fédéral est enfin chargé de définir une vision globale permettant de réaliser tous les tronçons manquants pour le trafic national et international à longue distance sur l'ensemble du territoire suisse en vue de l'horaire 2050.

Avec l'actuelle "Perspective Rail 2050", les objectifs ne peuvent pas être atteints

Avec Rail 2050, le Conseil fédéral prétendait pouvoir apporter une contribution maximale à la politique climatique, à l'environnement ou à l'aménagement du territoire. Cependant, il a démontré lui-même que sa stratégie ne fonctionnerait pas : malgré les investissements considérables consentis, la part de marché du rail n’augmenterait que de 3 points de pourcentage - de 21 % à 24 % - d'ici à 2050, sans apporter de contribution maximale à aucun des objectifs fixés.

  • Cette évolution de 3 points de pourcentage de la part de marché se situerait dans les marges de fluctuation. Si le potentiel de transfert des usagers de la voiture et de l'avion vers le rail était réellement exploité, l’évolution de la part de marché ne devrait-elle pas être beaucoup plus grande ?

  • Quelle serait la contribution pour le climat d’une marge aussi petite ?

  • Si la population continue de croître, comme le prévoit le gouvernement, les énormes capacités récemment créées seront probablement utilisées au maximum. Mais avec un transfert du trafic de seulement 3 points, le trafic routier continuera également à augmenter.

Le temps presse, car pour garantir une utilisation efficiente de l'argent du contribuable, les chantiers entrepris aujourd'hui sur le réseau doivent être compatibles avec l'horaire 2050. Et il convient de planifier les lignes nouvelles transfrontalières en collaboration avec nos pays voisins et l'UE.

Retour vers le futur

Les principes qui ont permis le succès de Rail 2000 et d'Alptransit (NLFA) doivent s'appliquer. Le Conseil fédéral devrait définir les étapes dans un ordre précis

  1. Quels sont les besoins des clientes et des clients dans le trafic voyageur et le trafic marchandises, mesurés respectivement en personnes-kilomètres (Pkm) et en tonnes-kilomètres (Tkm) ?
  2. Par conséquent, quel horaire et quelles vitesses de circulation sont nécessaires ?
  3. In fine, quelles sont les infrastructures qui doivent être réalisées en priorité ?

Pour augmenter massivement la part des chemins de fer dans le mix des transports, il est nécessaire, en plus de l'importance des courtes et moyennes distances, de promouvoir le trafic à longue distance. Avec le concept de SwissRailvolution de la Croix fédérale de la mobilité, qui comprend deux axes à haute performance d'ouest en est et du nord au sud, de frontière à frontière, les transports publics peuvent être massivement renforcés. Ce réseau devrait permettre une nouvelle offre avec des liaisons rapides et efficaces entre les villes suisses et de bonnes connexions avec toutes les régions. Il s'agit d'assurer la position de la Suisse au centre du réseau ferroviaire européen avec des liaisons concurrentielles vers les centres européens. Notre réseau existant en profitera également, car des capacités seront libérées pour le trafic régional et le trafic marchandises, c'est-à-dire également pour les courtes et moyennes distances. Et le réseau pourra enfin être développé de manière à ce que les retards, les suppressions de trains et les horaires spéciaux du soir et du weekend restent dans des limites supportables.

Auteur.e.s : SwissRailvolution

Image : Services du Parlement 3003 Berne, Franca Pedrazzetti


Partagez cet article :

Dans le même thème : Suisse


article gratuit

CTT-N : Feu vert pour l’aménagement de l’infrastructure ferroviaire

La Commission des transports et des télécommunications du Conseil national (CTT-N) donne son feu vert ...

.

article gratuit

«Seule la ponctualité des trains français satisfait les CFF»

Les CFF négocient avec les pays voisins pour diminuer les retards. Les CFF négocient avec ...

.

article gratuit

Christa Hostettler nommée nouvelle directrice de l’Office fédéral des transports (OFT)

Lors de sa séance du 24 janvier 2024, le Conseil fédéral a nommé Christa Hostettler ...

.

article gratuit

CFF : Une bonne ponctualité en 2023, avec plus de voyageuses et de voyageurs et de nombreux chantiers

En 2023, les trains de voyageurs des CFF ont circulé avec la même ponctualité que ...

.