Avec l’arrivée du Léman Express, la SNCF prévoyait une fréquentation record, mais les grèves et les vacances scolaires ont contredit les prévisions. Impactés par la grève, la plupart des trains sont remplacés par des bus et la fréquentation se limite à 70 voyageurs par jour. Le Messager nous en dit plus.