Une grosse tâche attend la nouvelle société Lémanis, qui va exploiter le Léman-express. A sa tête, un tandem franco-suisse Armelle Laugier (SNCF) et Mario Werren (CFF). L’expérience d’une exploitation binationale n’est pas nouvelle mais le Léman Express présente des particularités : le matériel est différent ainsi que le système électrique. Le statut du personnel et l’objectif du « billet unique » font aussi partie des négociations. Les attentes et exigences de la clientèle peuvent aussi varier de part et d’autre de la frontière !

Lien : La Tribune de Genève du 11 mai 2017  « Lémanis, la société qui veut gommer la frontière » par Marc Moulin .