Les entreprises de transports publics suisses alertent les autorités sur l’état du réseau ferré du pays, qui n’aurait pas été suffisamment entretenu entre 1995 et 2011, faute de finances suffisantes. Elle demande une rallonge de 13 milliards (15%) sur l’enveloppe 2013-16 prévue pour ces travaux d’entretiens, comme l’annonce la RTS.

En échange les entreprises du rail suisse s’engage à mener ces travaux avec un maximum d’efficacité, afin de garantir des économies de l’ordre de 600 millions de francs au total. Elles comptent notamment privilégier les chantiers de jour, plus efficaces que des travaux nocturnes. L’Assemblée fédérale devra se prononcer prochainement sur cette rallonge.