Après l’annonce des subventions fédérales non accordées aux lignes de tram transfrontalières, les ambitions ferroviaires genevoises pour 2050 sont-elles remises en question ? Devant la réalité des chiffres, les statistiques annoncent encore une augmentation d’habitants dans l’espace frontalier, 150 millions s’ajouteraient au 1 million actu, comment  faire face à un inévitable encombrement  si les moyens de transports ne s’adaptent pas aux nouveaux besoins de mobilité ?

L’attractivité de Genève comme mégapole devrait être reconsidérée car les infrastructures ne suivent pas.  Ce sont les questions posées par René Longet, ex-maire  de la ville d’Onex, sur son blog de la Tribune de Genève