C’est le chantier du siècle pour Genève et la France voisine. Les travaux du CEVA, aujourd’hui nommé Léman Express devraient s’achever en décembre 2019. Pas moins de 5 kilomètres de ligne ferroviaire créés, 11 kilomètres à réhabiliter, pour relier Annemasse à la gare Cornavin, en passant par la Praille, Carouge et les Eaux-Vives. Alprail a largement contribué au succès de ce projet, en rassemblant les autorités politiques autour de ce tracé, à la fin des années 1990. Rappelons que la liaison entre Annemasse et Genève par le rail est une très vieille histoire: elle faisait déjà l’objet d’une convention… en 1912! Un document oublié, avant qu’Alprail n’en rappelle l’existence.

Avec des trains français et suisses circulant tous les quarts d’heure, desservant sept arrêts, la ligne du Léman Express devrait permettre à de nombreux usagers de changer leurs habitudes de transports et de se déplacer plus facilement et plus rapidement au centre de l’agglomération. Ce réseau ferroviaire régional constitue une première étape. D’autres lignes, notamment en direction du canton de Vaud, du Chablais ou du Pays de Gex, devraient permettre à l’avenir aux habitants de la périphérie d’utiliser le rail pour se rendre à Genève, ou dans ses environs.

 

Lien : Demain le train (Tribune de Genève)

Lien : Principaux éléments historiques de 1858 à 200

Lien : Le Grand Genève

Lien : CEVA – Etat de Genève

Lien : CFF – Léman express

Lien : CFF – CEVA

Lien : CEVA – France

Lien : Annemasse

SNCF – dossier presse avril 2016

Lien : CEVAplus – infos

Lien : Léman-Bleu