Les Vaudois payeront le prix fort du réseau transfrontalier. Le canton financera en partie la différence pendant trois ans. A suivre dans 24 heures.