Selon Les Echos la SNCF a accepté de libérer une surface de 13.000 mètres carrés. La gare, aujourd’hui saturée, va pouvoir être transformée en pôle multimodal.