Skip to main content

Demain, le train

Dès le 15 décembre 2019, un vent de modernité va souffler sur la mobilité Genevoise. Le Léman Express arrive et, grâce à lui, notre façon de nous déplacer va changer à tout jamais: plus rapide, plus efficace, plus écologique. Bref, plus adaptée à l’air du temps.

Cette petite révolution porte bien des promesses: rapprocher les différents quartiers de la ville, réunir les deux rives et renforcer les liens avec nos voisins Français et Vaudois.

En attendant le jour J, laissez-nous vous prendre par la main et vous mener dans les coulisses de l’un des plus grands projets genevois. Visite guidée grâce au dossier réalisé par la la Tribune de Genève en partenariat avec le département des infrastructures de l’Etat de Genève.

 

Une antenne liée au Léman Express met en colère

C’est l’antenne-relais qui fait polémique en Haute-Savoie. Entre la SNCF et ses riverains de La Roche-Sur-Foron. Cette antenne “GSMR” serait indispensable pour le futur RER “Léman express”. Mais pour ses détracteurs, son lieu d’implantation est tout simplement “inacceptable”. Plus de détails sur France 3-régions, dans Le Dauphiné et dans 20 minutes.

Fracture numérique, transports… Deux sénateurs alertent sur l’enclavement des zones de montagne

A 320 jours du lancement du Léman Express, la suite se médite déjà

En plein sprint final, les autorités songent déjà aux prochaines étapes. Entretien dans la Tribune de Genève avec la vice-présidente de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Martine Guibert.

Le compte à rebours du Léman Express lancé en grande pompe

Les autorités genevoises, vaudoises et françaises ont appuyé mardi ensemble sur le bouton rouge qui a déclenché le compte à rebours précédant le lancement du Léman Express. A J-320, les travaux se poursuivent pour que tout soit prêt à temps. Articles à retrouver dans Le Matin et RTS Info.

 

 

 

Genève et la France enfin liés par le rail!

Tout un symbole: sous le Foron, les voies françaises et suisses ont été raccordées vendredi dans le boyau souterrain du CEVA. La mise en service du futur réseau transfrontalier est annoncée pour le 15 décembre 2019. RTS Info, la Tribune de Genève, le Matin, le Dauphiné, le Messager et 20 minutes développent le sujet.

Les trains s’adaptent au Ceva

Pour le Ceva, 2018 coïncide avec la montée en charge des opérations de modernisation du réseau ferroviaire en Haute-Savoie. La modernisation de la signalisation se poursuit progressivement sur les branches depuis Annemasse vers La Roche-Sur Foron, Longeray et Évian. Plus de détails dans Le Dauphiné.

Tout sera prêt pour la mise en route du Léman-Express fin 2019.

Unique en France ! Connecter un train de Suisse en gare d’Annemasse à un train français de manière entièrement automatique, sera possible dès 2019 sur l’axe Léman Express. Grâce à une nouvelle signalisation ferroviaire. Les trains pourront repartir alors comme navette ou repartir en double rame.

Le directeur d’opération Ceva France, Philippe Soleil est optimiste : doubler les voies n’est pas urgent sur la ligne Annemasse-La Roche-sur-Foron et il est prévu   des voies d’évitement pour permettre le passage de plus de trains. Les transformations du paysage ont commencé avec la suppression de passages à niveau.

LE MESSAGER Genevois jeudi 8 février 2018. “Ligne Annemasse-La Roche-sur-Foron : ce qui va être fait pour accueillir le Léman Express.” par Mathieu Gaillac.

 

 

Une autorité binationale pour le Léman-Express.

Le 1er février 2018, lors des Assises de la Transition Energétique, les représentants de la Confédération,  du canton de Genève, du canton de Vaud et de la région Auvergne-Rhône-Alpes ont signé une lettre d’intention, celle d’instaurer une autorité commune pour gérer de manière transfrontalière tous les obstacles techniques, administratifs et législatifs qui vont surgir pour la création de la ligne Léman-Express. Cette étape est nécessaire afin de coordonner toutes les décisions et être l’interlocuteur d’une seule entreprise exploitante.

Le Messager. Genevois  du 8 février 2018 . “Le Léman-Express se dote d’une autorité binationale” par  J.S.