La mise en service d’un nouvel enclenchement, au cœur des chantiers ferroviaires à venir, va provoquer la quasi-fermeture de la gare de la capitale vaudoise. Seuls deux trains par heure et par sens passeront. Plus de détails dans Le Temps.