Dans son blog Daniel Mange rend hommage à Andreas Meyer à l’occasion de son départ.