Alprail est une association franco-suisse, fondée en 1993, dont le but est «la promotion et la défense du transport par rail conçu comme un service rendu à la collectivité». L’article 2 de ses statuts précise: «L’association s’engage en faveur du maintien et du développement d’un réseau ferroviaire complet en région Léman–Mont-Blanc, apte à supporter tout type de trafic».

Dans ce but, Alprail soutient la réalisation de plusieurs projets d’envergure dans la région lémanique, tel que le RER Léman Express, la ligne ferroviaire du Tonkin ou encore l’extension des gares de ce réseau. Elle agit auprès des autorités françaises et suisses, ainsi qu’en effectuant un travail d’information auprès du public.

Le plus grand succès d’Alprail a été obtenu dans les années 2000, lorsque cette association a milité auprès du gouvernement genevois en faveur de la création d’une ligne transfrontalière, entre Annemasse et la gare Cornavin, en passant par les Eaux-Vives (CEVA). L’impulsion donnée par Alprail a largement facilité les différentes étapes du projet, qui devrait aboutir à l’horizon 2019 et améliorer considérablement la mobilité lémanique. Ce projet constitue la colonne vertébrale d’un réseau ferroviaire régional qui reste encore à développer. C’est l’actuel objectif d’Alprail.