Skip to main content

Lancy-Pont- Rouge, première gare du Léman Express inaugurée le 8 décembre 2017.

Les voyageurs qui utilisent le regio Coppet- Lancy-Pont-Rouge et vice-versa peuvent dorénavant débarquer ou embarquer dans une vraie gare. Sans être totalement terminée, l’actuelle gare de Lancy-Pont-Rouge ouvre sur une toute autre dimension : des transports « reliés  au centre de Genève » a souligné Antonio  Hodgers, conseiller d’Etat (Département  de l’aménagement, du logement et de l’énergie) !

Accueillies par une délégation de la Ville de Lancy et par des membres de la Compagnie 1602, les autorités tant genevoises, que bernoises et même françaises, ont donc inauguré le 8 décembre 2017  la ligne à partir de la gare de Cornavin. Parcours impeccable de quelques minutes   qui a permis d’apprécier les travaux considérables accomplis.

Le directeur du CEVA,  Anton Da Trindade a commenté tout au long du trajet  les efforts d’ingéniosité qui ont dû être développés sur  l’itinéraire du train. Par exemple il a été nécessaire,  à la hauteur du Bois de la Bâtie, d’abaisser les voies plutôt que de raboter la route, afin de laisser passer les trains à étage. Les mesures de sécurité dans les véhicules ont dû être adaptées. Et le projet architectural de Jean Nouvel a été revu à la baisse en raison de son coût. A  Lancy, il n’a fallu pas moins de 108 briques de verre de plus de 5m sur 2 pour élever les parois sur les quais.  L’effet est assez joli, grâce au Fonds d’Art visuel de Lancy (FAV) qui a choisi le projet de l’artiste Gérad Collin-Thiébaut pour illustrer Lancy et son passé. Le chatoiement des couleurs animera un peu la sobriété de l’ensemble de l’architecture qui se veut lumineux.

Le maire de la Ville de Lancy,   Damien Bonfanti  s’est réjoui de l’aboutissement des travaux d’aménagement, qui ont permis à la halte  du Pont Rouge, inaugurée en décembre 2002, de  se transformer en une réelle gare. « Ce lieu deviendra une desserte importante avec des milliers d’usagers et usagères » a-t-il précisé. Elle deviendra un enjeu important  dans le développement urbain de la Ville de Genève et aussi de la Ville de Lancy. D’autant plus qu’autour de la gare, le projet immobilier pharaonique se concrétise avec 15 immeubles, 600 logements et 1.800 habitants de plus avec le quartier des Adrets. Restaurants, banques, garderie, centre médical sont prévus aux alentours. Une nouveau centre urbain est en train de voir le jour.

Andréas Meyer, directeur général des CFF voit une étape franchie avant les quatre autres gares qui seront  bientôt mises en service sur l’itinéraire CEVA. Il s’est surtout félicité de l’exploit réalisé : créer une flotte mixte de trains entre la France et la  Suisse, ce qui veut dire dépasser de nombreux obstacles administratifs et des différences culturelles importantes.

Monsieur Pierre-André Meyrat, Directeur suppléant, à Office fédéral des transports, a souligné l’importance d’accords internationaux spécifiques pour maintenir une organisation unique et maîtriser les coûts. Une lettre d’intention sera signée l’année prochaine entre les CFF et la SNCF pour garantir toute transparence.

« 80% des travaux sont presque à terme » a annoncé Luc Barthassat, conseiller d’Etat en charge du Département  de l’environnement, des transports et de l’agriculture. Avec six trains par heure entre Genève et Annemasse, c’est toute la manière de se déplacer de la région qui sera transformée.

A peine terminés, les couloirs à courants d’air devraient s’équiper ultérieurement de magasins. Quant à l’accès aux trams et aux bus à la descente des trains, il nécessite de franchir quelques 100 m. non protégés. On retrouve là un problème de coordination et de cohérence entre les grands axes et les axes secondaires qui gâchera le tout, si on ne trouve pas de solutions concrètes.

MLG

Quelques chiffres :

10 décembre 2017 : date de mise en service de la gare de Lancy – Pont-Rouge 320 mètres de quai
38 mois de travaux pour la mise en service de cette gare
108 briques de verre
Budget global de CEVA : 1,6 milliard de francs d’investissement au total
Coût global construction gare de Lancy-Pont-Rouge et aménagement du tronçon existant : 70 millions de francs
Les CFF financent à hauteur de 236 millions de francs l’achat de 23 Flirt Léman Express. Du côté français, c’est la Région Auvergne-Rhône-Alpes qui investit 220 millions d’euros dans des trains Regiolis.
Le temps de parcours entre Lancy – Pont-Rouge et Coppet est de 32 minutes
A l’horizon 2020, le temps de parcours entre Lancy – Pont-Rouge et Annemasse sera de 17 minutes environ.10

Voir également l’article publié dans la Tribune de Genève