Skip to main content

Les projets du futur RER genevois ne sont pas prioritaires pour la Confédération !

Désillusion genevoise suite à la présentation le 28 avril dernier à Berne des deux grands projets du développement ferroviaire à l’horizon 2030 et 2035. Rien n’est fermement décidé encore puisque  le Conseil fédéral présentera son projet définitif en 2019. Mais les  projets valdo-genevois risquent de ne pas être acceptés,  en face de la concurrence d’autres villes où les engorgements sont importants. Son remis en question : la compensation financière attendue de la Confédération pour la construction de la gare souterraine de Cornavin, l’augmentation de la cadence entre Genève- La plaine, et Versoix- aéroport. Passent à la trappe, la réhabilitation de la ligne du Tonkin et le projet de lien entre Zimeysa et Genève via l’aéroport. Le conseiller d’Etat Luc Barthassat part donc en campagne pour défendre les intérêts cantonaux !

Marc Moulin aborde le sujet dans la Tribune de Genève du 29-30 avril.

 

 

De nouvelles  oppositions contre le CEVA, vont encore retarder le chantier.

Ce sont des craintes de perturbations sonores qui ont motivé 24 propriétaires  dans le quartier de La Chapelle sur le territoire de  Lancy, à saisir l’Office fédéral des transports. Les plaintes sont différentes de celles évoquées par  des habitants des Eaux-Vives il y a quelques mois car il s’agit sites nouveaux. Les pics nocturnes ne devraient pas dépasser 30 décibels (dB), or selon les opposants, ils dépasseront 44 dB.

Les responsables du CEVA,  estiment que les précautions prévues suffisent largement à respecter la norme légale mais l’association de défense reste sur sa position en réclament une meilleure protection contre les vibrations, comme le relève la Tribune de Genève.

La Voie verte CEVA devient une réalité !

Ce 20 mars, le conseiller d’Etat chargé du Département de l’environnement, des transports et de l’agriculture du canton de Genève a donné le premier coup de pelles pour planter six arbres le long de la Voie verte. Il était accompagné par les représentants politiques de la Ville de Genève et des communes de Cologny, Chêne- Bougeries, Chêne-Bourg et Thônex.

« 2017 est l’année de la Voie verte pour le projet CEVA » a déclaré Antoine Da Trindade, Directeur de projet. La voie verte sera mise en service fin 2017 entre le Foron et les Eaux-Vives, devenant ainsi un axe majeur pour les piétons et les cyclistes.