Skip to main content

Démission de Blaise Hochstrasser, le chef genevois des Transports

Le chef de la direction générale des Transports à l’Etat de Genève, Blaise Hochstrasser, a annoncé sa démission, le 22 mars dernier, comme le rapporte la Tribune de Genève. En poste depuis 2011, le haut-fonctionnaire quitte l’administration publique pour “un nouveau défi”. Il n’a toutefois pas encore annoncé quelles allaient être ses futures fonctions. Blaise Hochstrasser a notamment contribué à faire avancer les dossiers de l’extension souterraine de la gare Cornavin, ainsi que la mise en service du futur Léman Express. Son départ a surpris le conseiller d’Etat chargé des Transports Luc Barthassat.

Vallée de l’Arve: menace sur les trains de nuit

L’association Rail Dauphiné Savoie Léman combat vivement la décision du gouvernement français de supprimer la plupart des liaisons ferroviaires nocturnes entre Paris et les vallées de la Tarantaise et de l’Arve, comme le rapporte le journal Le Messager.

Les lignes Paris – Saint-Gervais et Paris – Bourg-Saint-Maurice sont concernées par cette décision. Les trains de nuit sont les seuls trains à offrir tout au long de l’année un accès direct depuis la capitale aux villes et stations de Tarentaise et de la vallée de l’Arve, écrit Le Messager. L’association Rail Dauphiné Savoie Léman “va se rapprocher des élus pour envisager avec eux comment établir un maintien de cette liaison et envisager les alternatives possibles à la volonté manifeste de la SNCF d’abandonner ces trains.” Elle va aussi “étudier quels autres opérateurs publics pourraient se positionner sur cette relation”. Elle juge que le gouvernement sous-estime l’importance, le futur et la qualité de ces liaisons nocturnes pour les habitants de la région.